Uni, le monde associatif prépare la riposte


Face aux « menaces pesant sur l’avenir des associations employeuses », des instances représentatives étaient réunies hier.

L’initiative
Pour 2018, le nombre de contrats aidés est fixé à 200 000 pour l’ensemble du pays, contre 310 000 cette année. Outre l’économie annoncée d’un milliard d’euros, cette réduction drastique aura une vertu : fédérer le monde associatif en Bretagne. Pour la première fois, le Mouvement Associatif de Bretagne (porte-voix de 40 000 associations), le Conseil culturel de Bretagne (assemblée consultative de la Région) et la Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire (CRESS) étaient réunis hier à Rennes.

Leur ambition ? Faire front commun mais également « commencer à travailler pour proposer des solutions. Le Premier ministre a expliqué que les contrats aidés sont des subventions déguisées. Dont acte : arrêtons de déguiser les subventions et réfléchissons à une nouvelle politique publique pour la vie associative » indique Frédérique Pfrunder, déléguée générale du Mouvement associatif qui avait fait le déplacement.

Source : Ouest France du 02/12/17


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »