Appel aux dons : permettre aux personnes en situation de précarité de se ressourcer en vacances


Dans une société marquée par de fortes inégalités sociales, ATD Quart Monde rappelle l’importance pour les plus pauvres de partir en vacances et lance une campagne nationale d’appel aux dons « Partir pour repartir » afin de soutenir son action dans ce sens. Le Mouvement accompagne des familles en situation de précarité dans leur projet et accueille aussi des familles et des personnes isolées dans sa maison de vacances familiales de La Bise, dans le Jura, pour laquelle une rénovation est en cours.

Convaincu du caractère indispensable des vacances pour les personnes les plus pauvres, le Mouvement ATD Quart Monde se bat depuis soixante ans pour l’accès de tous aux vacances.
En permettant à des familles de partir en vacances, en accueillant dans sa maison de vacances de La Bise dans le Jura, des familles, des hommes et des femmes seuls, en situation de grande précarité, ATD Quart Monde permet à chacun de s’évader du quotidien, de se ressourcer et de sortir de l’isolement. Pour certaines familles dont les enfants sont placés, c’est l’occasion de se reconstituer. Pour tous, petit et grand, ce moment de répit est indispensable pour retrouver des forces et envisager un nouveau départ...

La campagne « Partir pour repartir » débute aujourd’hui pour trois mois. Elle sera déclinée en affiche publicitaire et renforcée par une campagne digitale sur les réseaux sociaux, notamment par un crowdfunding sur la plateforme Kiss Kiss Bank Bank pour financer une partie des travaux de rénovation de La Bise, maison de vacances familiale d’ATD Quart Monde.

Le 5 avril, une table ronde organisée à la Bibliothèque Buffon à Paris donnera le coup d’envoi de la campagne. Elle réunira deux chercheurs – l’historien André Rauch et le sociologue Serge Paugam - et des personnes ayant l’expérience de la pauvreté qui ont pu partir en vacances avec ATD Quart Monde.

Parce que le non-accès aux vacances est une exclusion à part entière, ATD Quart Monde souhaite aujourd’hui mobiliser davantage de donateurs pour pérenniser ses actions sur le terrain et favoriser l’application du droit aux vacances.

La maison familiale de vacances La Bise
Créée il y a 40 ans, la maison familiale de La Bise a pour objectif de permettre aux familles en grande précarité, de vivre un temps de vacances, l’occasion pour certaines de retrouvailles avec leurs enfants placés. Des séjours s’adressent également aux personnes seules en situation d’exclusion, très isolées ou vivant à la rue. La capacité d’accueil est limitée pour préserver une atmosphère familiale, conviviale, favorable à la rencontre et permettant une attention à chacun et chacune.
La réglementation exigeant aujourd’hui une mise en conformité avec les normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, la maison de La Bise est actuellement en travaux pour quelques mois. Ces travaux permettront une mise en conformité du bâtiment mais aussi l’opportunité d’améliorer le confort des futurs vacanciers en leur offrant un cadre toujours plus accueillant. Le montant des travaux est estimé à 1 million d’euros.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »