Présentation de l’activité Appui au développement

Publié le :
Publication dédiée :
  • Solidarité internationale / ONG / Coopération

  • ATLAS Logistique s’est logiquement inscrit dans un processus d’appui au développement avec pour principale volonté de fournir des bases solides aux populations pour pouvoir se désengager et permettre ainsi un développement endogène. Bien qu’étant liés, les programmes d’urgence, de post-urgence et d’appui au développement ne requièrent pas les mêmes méthodes, ni les mêmes dispositifs. Il a donc été indispensable d’adapter les outils et les compétences, à la réalité de ces nouveaux programmes.

    Dans ce cadre précis, ATLAS Logistique se positionne autour de deux axes d’action : le transfert de compétences et la formation professionnelle. Ces deux activités diffèrent dans la démarche à adopter pour les réaliser mais elles poursuivent le même objectif : l’apport de méthodes ou et techniques adaptées au contexte local et capables d’évoluer en fonction des besoins. La transmission du savoir-faire permet d’assurer la continuité et la viabilité de ce type de programme. Par conséquent, ce travail ne peut s’effectuer sans une participation active des différents acteurs, sans une implication des institutions nationales (voire internationales lorsqu’elles jouent un rôle de transition) et sans le respect des différentes orientations politiques et techniques prises par ces mêmes institutions.

    A terme, les acteurs nationaux doivent pouvoir reprendre ce qui a été peu à peu élaboré, c’est pourquoi, outre une participation active, il est indispensable qu’ils s’approprient le projet. Les mots souplesse et ré-évaluation sont à l’honneur, tant il est nécessaire de suivre au plus près les véritables besoins et capacités de ces acteurs.

    C’est dans cette optique qu’ATLAS Logistique a la possibilité d’élaborer des projets de reconstruction basés sur la notion d’auto-construction ou de chantier-école. Leur but principal est la transmission de compétences méthodiques et techniques mais également la formation de personnes ressources.

    De plus, ATLAS a pour vocation d’insuffler la dynamique nécessaire à la création de centres internationaux de formation et de coopération. Ceux-ci auront pour objectif, sur les zones prioritaires choisies, la formation professionnelle continue de techniciens dans les domaines de la maintenance, de la logistique et de la gestion de projets.

    Enfin, ATLAS Logistique peut mettre en place des centres de formation pratique en mécanique automobile. Ces centres pourront accueillir des élèves de lycées techniques avec lesquels ATLAS travaillera en étroite collaboration en participant à la refonte des programmes scolaires dans le cadre de la reconstruction du système éducatif. Ces dispositifs à terme, sont prévus pour être réintégrés au sein des structures d’enseignement existantes.

    Transfert de compétences
    Mise en place de programmes d’auto-construction, méthode participative.
    Réalisation de constructions sous la forme de « Chantiers-Ecole ».
    Intégration d’ONG locales dans le déroulement des programmes et formation de promoteurs de construction assurant la pérennité des actions.
    Prise en compte des réalités environnementales dans le cadre de la nécessaire reproductibilité des réalisations.

    Formation professionnelle
    Formation technique de base ou du secteur informel dans les spécialités telles que la mécanique auto, la construction métallique, la maintenance de motopompes.
    Formation de formateurs et professeurs capables d’assurer la transmission sur le long terme.
    Formation séquentielle pour des programmes d’appui au développement dans les domaines du transport, de la gestion et de l’organisation.
    L’efficacité de l’aide internationale et sa rationalisation peuvent être obtenues grâce à une intervention directe sur la chaîne logistique. Celle-ci doit s’exercer en concertation avec les opérateurs de l’action humanitaire. Ce partenariat de proximité permet à ATLAS de s’adapter pour faire face aux situations issues de l’urgence tout en se pré-positionnant pour intervenir dans les phases de post-urgence et de coopération sans perdre de vue la nécessité de programmer son désengagement en favorisant l’émergence de solutions procédant du tissu local.



    Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Se connecter
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

     
    A propos de ESS et société, Enjeux et débats
    ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
    En savoir plus »