En 1948, la première Coccinelle consommait 7,5 litres d’essence aux 100 km. En 2008, la nouvelle Coccinelle consomme… toujours 7,5 litres d’essence aux 100 km.


Certains constructeurs mettent sur le marché des véhicules moins polluants et gourmands en essence que d’autres. Mais, globalement, ces efforts restent nettement insuffisants. Avec de plus en plus de véhicules sur les routes :
- Les voitures contribuent encore et toujours plus à la pollution, aux émissions de CO2, et donc au réchauffement climatique.
- Nos portefeuilles flambent : plus les voitures consomment, plus elles nous coûtent !

Saviez-vous pourtant que les députés européens ont entre leurs mains un projet de loi qui pourrait faire qu’en 2012, toutes les automobiles sur le marché émettraient en moyenne 25% moins de CO2… mais que le lobby industriel résiste farouchement ?

Si vous aussi souhaitez pouvoir acheter des voitures plus économes, ou vous sentez concernés par les changements climatiques, poussez vos eurodéputés à adopter une loi de réduction des émissions de CO2 vraiment efficace.

Source : La suite de l’article par ici...


1 Message

  • Réponse de Marie Ramot Assistante parlementaire de Pierre Pribetich 29 août 2008 14:44, par Guillaume Chocteau

    Monsieur,

    Nous vous remercions pour votre message. M. Pribetich est porte-parole du groupe socialiste européen au sein de la Commission Industrie sur ce sujet. Depuis le début des négociations, M. Pribetich a eu à coeur d’atteindre un équilibre entre la nécessaire préservation de la compétitivité européenne et la lutte contre le réchauffement climatique.

    Sachez que M. Pribetich s’emploie à ce que l’objectif de 120 g/CO2 par km soit respecté dès 2012. De plus, M. Pribetich soutient l’objectif à long terme de 95 g CO2/km en 2020.

    M. Pribetich prône également la création d’un bonus écologique européen afin de lutter contre le vieillisement du parc automobile. La proportion importante de véhicules de plus de 10 ans dans le parc automobile européen met en effet en péril toute nouvelle réglementation sur les émissions de CO2. Le bonus écologique européen, défini en tant que prime versée aux consommateurs en lien avec les Etats membres lorsqu’ils remplacent leur véhicule de plus de 10 ans par un véhicule neuf, permettra de renouveler le parc automobile vieillissant, constituant ainsi un atout majeur dans la diminution des émissions de CO2. Ce bonus sera financé par les pénalités payées par les constructeurs lorsqu’ils ne respectent pas leurs objectifs d’émissions. Ces incitations à l’achat de véhicules neufs rejetant moins de CO2 bénéficieront en premier lieu aux consommateurs, générant une demande et une croissance supplémentaires pour l’industrie automobile européenne.

    Je vous joins pour votre information le communiqué de presse de M. Pribetich sur ce sujet de juin dernier.

    Cordialement,

    Marie Ramot,
    Assistante parlementaire de Pierre Pribetich

    ASP14G173
    Tél : +32 (0)2 28 47993

    Pierre Pribetich
    Député européen
    ASP14G169
    60 rue Wiertz
    1047 Bruxelles

    Tél : +32 (0)2 28 45993
    Fax : +32 (0)2 28 49993


    Emissions de CO2 des véhicules neufs : Pierre Pribetich demande la création urgente d’un bonus écologique européen

    Pierre Pribetich, rapporteur fictif sur la proposition de règlement du Parlement européen visant à diminuer les émissions de gaz à effet de serre, appelle à la création urgente d’un bonus écologique européen afin de renouveler le parc automobile et de lutter efficacement contre le réchauffement climatique.

    Forte de son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique, la Commission européenne a proposé au Parlement européen un règlement visant à diminuer les émissions de gaz à effet de serre des véhicules neufs. Sa proposition fixe une norme d’émission de CO2 de 130 grammes par kilomètre à compter de 2012 au lieu de 160 grammes en moyenne actuellement.

    Spécialiste de la mobilité urbaine, Pierre Pribetich s’est vu confier, avec Guido Sacconi, eurodéputé italien, la tà¢che de représenter les socialistes européens dans les négociations au sein du Parlement européen. A ses yeux, "l’action majeure à entreprendre est la création urgente d’un bonus écologique européen", prime capitale versée aux consommateurs, les incitant ainsi à remplacer leur véhicule de plus de 10 ans par un véhicule neuf. Il permettra de renouveler le parc automobile vieillissant, véritable talon d’Achille de la lutte contre les émissions de CO2. De plus, il ne coà »tera rien au contribuable européen : ce bonus sera en effet intégralement financé par les constructeurs européens dépassant leur objectif d’émissions de CO2. Ces incitations à l’achat de véhicules neufs rejetant moins de CO2 bénéficieront en premier lieu aux consommateurs, puis à l’industrie automobile européenne et enfin et surtout à l’environnement. C’est un véritable cercle vertueux que Pierre Pribetich se propose de créer à travers ce bonus écologique européen, bénéficiant à tous les citoyens d’Europe.

    Pierre Pribetich s’est également prononcé en faveur d’un mode de calcul plus équitable pour définir le niveau de référence des émissions de CO2 à ne pas dépasser pour chaque constructeur. Le mode de calcul adopté par la Commission favorise en effet les véhicules lourds, inconvénient majeur pour les objectifs de réduction des émissions de CO2. Afin de répondre au mieux à ces objectifs, Pierre Pribetich propose un mode de calcul qui favorise efficacement la baisse des émissions de CO2 tout en permettant davantage d’équité entre les constructeurs.

    Pierre Pribetich compte "instaurer un équilibre entre la nécessité de protéger l’environnement, les intérêts des consommateurs et la compétitivité des constructeurs européens au niveau international" au sein du règlement proposé par la Commission. Il mènera, avec son collègue italien également chargé de ce dossier Guido Sacconi, les négociations au nom des socialistes au sein du Parlement européen.

    Voir en ligne : Site de Pierre Pribetich

    repondre message

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »