dimanche, 22 juillet 2018|
 

La page de Eve Guillaume (FAGE)


Attachée de presse

L’heure de vérité pour les AGORAé

Les AGORAé entrent dans leur 4ème année d’existence. C’est le moment choisi pour la FAGE pour lancer l’évaluation de la plus-value sociale de ce dispositif afin de savoir si celui-ci répond à ses missions et permet ainsi à un étudiant en difficulté de réussir dans son parcours universitaire et ainsi d’avoir toutes ses chances pour une future insertion professionnelle.
Compte-tenu de son développement, de son déploiement territorial et de l’enrichissement de son offre de services à destination des (...)

En savoir plus »
 

Loi ALUR Pinel : un revers pour les jeunes

Le 1er septembre, la loi ALUR Duflot est remplacée par la loi ALUR Pinel, du nom de l’actuelle ministre du Logement et de l’Égalité des territoires.
Par ce revirement, François Hollande renie l’engagement n° 22 de sa campagne électorale en même temps qu’il sacrifie la « priorité jeunesse ».
Reprenant une demande de la FAGE en faveur des populations les plus fragiles, tels que les jeunes, la loi Duflot devait encadrer les loyers dans les zones urbaines souffrants de la pénurie de logements. Alors même (...)

En savoir plus »
 

La FAGE s’indigne de l’attaque en justice du Crous de paris à l’encontre du collectif jeudi noir

La FAGE s’indigne de la volonté affichée par le Crous de Paris de s’attaquer en justice au collectif jeudi noir qui occupe le bâtiment situé 24 rue de la Harpe à Paris. Ce bâtiment du Crous de Paris qui est inoccupé depuis bientôt quatre ans ne fait pour l’instant l’objet d’aucun programme de rénovation financé, en raison du coût très élevé de celle-ci, le tout pour un nombre de place qui restera au final très limité.
La FAGE rappelle que le collectif jeudi noir occupe depuis le 15 janvier le bâtiment du (...)

En savoir plus »
 
 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
Fils de nouvelles RSS
Thèmes