Présentation de Solidarités Jeunesse

Publié le :
Commentaires :
Publication dédiée :
  • Solidarités Jeunesse

  • Solidarités Jeunesses est une association nationale de Jeunesse et d’Éducation populaire agréée par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative. Elle organise des chantiers internationaux, des projets de volontariat à moyen et long terme, des actions d’insertion, des formations et des actions de solidarité internationale.

    A travers ces actions, Solidarités Jeunesses se donne pour objectif de promouvoir :
    - La participation volontaire de tous, particulièrement les jeunes et les plus défavorisés, à la vie locale, nationale et internationale.
    - Un développement local soucieux de l’individu, de l’environnement, du patrimoine culturel
    - Un décloisonnement intergénérationnel, interculturel, international
    - Une construction concrète de la paix

    A partir de ces objectifs fixés en commun, les délégations régionales du mouvement expriment au niveau régional la dynamique du mouvement. La plupart de ces structures accueillent des volontaires internationaux et des jeunes en situation d’insertion social et participent au développement local de leur région par le biais de différentes activités. Si vous voulez en savoir plus sur une délégation près de chez vous, que ce soit pour vous investir ou simplement pour visiter, n’hésitez pas à la contacter.

    Source : La suite de l’article ...


    1 Message

    • Bonjour,
      le 14 juillet étant Fête Nationale, le Festival d’Avignon n’oubliant la jeunesse et la culture met en question " Une politique culturelle pour la jeunesse ? " .
      En cette année des 20 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, cette heureuse initiative questionneuse de la culture reà§oit la visite d’une jeunette curieuse, abCIDE ..

      http://www.ressources-solidaires.org/abCIDE-le-14-juillet-en-Avignon

      Une visite participative en Avignon, comme prologue aux Assises Régionales de la Jeunesse en Rhône-Alpes au Zénith Métropole de Saint-Etienne les 20 et 21 novembre alors que Grenoble recevra aux même dates les Rencontres de la Démocratie Locale avec des contraintes similaires.

      Avec un scénario commémoratif et de célébration des acteurs gouvernementaux et publics préparent les 20 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) avec un costume un peu étroit puisqu’il ne comporte pas "les Droits ACTIFS - droits libertés" ( Art. 11 à 17 de la CIDE) ce qui est fort regrettable et fait perdurer une défiance vis-à -vis des ados et des jeunes adultes que les A.J. (anciens jeunes) invitent cependant au "travail" en se méfiant de leurs énergies débordantes qu’ils sont en incapacité de mobiliser pour des projets intergénérationnellement co-élaborés.

      La résultante étrangement paradoxal étant :
      - " Sauvez nos retraites".
      - Que faire des jeunesses qui piétinent aux portes du développement durable ?
      - Comment penser les mutations du monde contemporain ?
      - Qui va faire le " boulot" ? Motivés et enthousiastes ?
      - Le développement durable par qui et pour qui ?
      Avec une économie plurielle évidente mais masquée par les trompettes de la relance, l’économie sociale et solidaire attend autre chose qu’un strapontin avec " la reliance " qui a quelques vertus pour faire du lien social.

      Comment l’Education Nationale et l’Education Populaire, au sein des dynamiques territoriales ( démocratie participative en tous lieux) vont-elles faire une alliance contruite autrement que sous la forme déclarative de " l’enfant au coeur du projet éducatif " dans des temps et lieux distincts et complémentaires, l’enfant , les jeunes jouant d’une flexibilité adaptative ou d’un profond désintérêt pour l’une et l’autre laissant la constitution du lien social aux bons soins du marché salvateur.

      Les Assises Nationales de l’Education le 5 juin dernier en l’Hôtel de Ville de Paris, avec le Réseau Franà§ais des Villes Educatrices, après l’Appel de Rennes semblaient inviter à un sursaut, à un travail de racommodeur de porcelaine car les divisions sectorielles, administratives, territoriales, techniques et financières de l’éducation appellent à une tentative de reconstitution de l’objet brisé. Ou à la création d’un nouveau mais pas sans matériaux, sans artisans, sans méthodes, sans valeurs et principes, sans acquis d’expérience, sans outils, sans volonté de construire avec , par et pour les jeunesses passées, présentes et futures.

      La réussite coéducative mobilise toutes les bonnes pratiques sociales qui veullent bien s’afficher et se soumettre à l’objection dans l’espace public et pas seulement dans une diversité d’espace-temps déliés.
      La culture et l’éducation sont liées, en particulire par une certaine conception des libertés publiques, problématiques indissociables d’un choix politique.

      " Des choses peuvent être distinctes mais non séparables "
      Gilles Deleuze

      Solidairement.

      Voir en ligne : Blog Les Ateliers d’Algebrista

      repondre message

    Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Se connecter
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

     
    A propos de ESS et société, Enjeux et débats
    ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
    En savoir plus »