Loi Pacte : quelle place pour les entreprises de l’ESS ?


La loi Pacte doit apporter des évolutions concernant la finalité des entreprises en ouvrant la possibilité de leur assigner un objet social et environnemental. Une évolution qui inquiète les acteurs de l’économie sociale et solidaire.

Les entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS) vont-elles perdre une de leur spécificité essentielle, à savoir leur caractère d’utilité sociale ? C’est la question qui se pose alors que le gouvernement doit prochainement présenter la loi Pacte. L’un des piliers de la loi repose sur la possibilité laissée aux entreprises de se doter d’une raison d’être à vocation sociale et environnementale. Pour défendre cette évolution, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a expliqué, lors de la présentation du rapport Sénard/Notat, que "l’entreprise ne se résume pas à la seule réalisation de profit".

Source : Chef d’entreprise du 19/04/18 par Pierre Lelièvre


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »