Les colonies de vacances seraient-elles vraiment devenues du tourisme ?!


La Direction générale des entreprises (DGE) a transposé une directive européenne, dite directive « Travel », en droit français. Celle-ci vise à protéger les consommateurs de voyages touristiques contre un certain nombre de risques.

Des voyages touristiques ? Mais que viennent donc faire les colonies de vacances, les camps scouts et les classes de découvertes dans cette transposition ? Le choix surprenant de considérer ces organisations dans le cadre du déplacement de personnes qui contractualisent avec un organisateur a pourtant bien été pris, pour une considération touristique et commerciale de l’activité, du loisir, des vacances.

La question de la justesse de considérer les camps, colonies de vacances et classes de découvertes comme des activités commerciales, touristiques, concurrentielles et contractualisables mérite d’être posée.

Source : The Conversation du 01/05/18 par Jean-Michel Bocquet et Cyril Dheilly


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »