La loi PACTE mettra-t-elle fin à la dichotomie entre entreprise classique, tournée vers la maximisation de ses profits, et entreprise de l’économie sociale et solidaire, dédiée à l’intérêt général ?


Le projet de loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) préparé par le gouvernement Macron ambitionne d’inciter les différents acteurs de l’entreprise (entrepreneurs, financeurs, managers, travailleurs, clients…) à changer leur perception du rôle de cette dernière dans la société. Il s’agit de repenser ce que les entreprises pourraient – ou devraient – être à la lumière des évolutions sociétales, économiques, politiques et écologiques de ces dernières années.

Surtout, cette réforme de l’entreprise semble annoncer la fin des dichotomies entre entreprises dites « classiques » et entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS). Quatre ans après la loi relative à l’ESS, que nous apprend la comparaison de ces deux textes ? Que révèlent-ils sur nos nouvelles modes d’entreprendre ? En quoi sont-ils annonciateurs de ce que seront les entreprises de demain ?

Source : The Conversation du 06/04/18 par Mélissa Boudes et Quentin Renoul


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »