L’ESS, les entreprises sociales et le capitalisme : "énoncer ce qui nous sépare"


Début 2010 le Mouves (Mouvement des entrepreneurs sociaux) a vu le jour, à l’initiative d’associations d’insertion et de représentants des « entreprises sociales ». Rassembler sous une même bannière des acteurs de l’économie sociale et des entreprises sociales pose une question fondamentale : quel rapport entretient-on avec le capitalisme ? Ce qui a fait réagir Jean-François Draperi, animateur de la revue Recma par un article intitulé L’entrepreneuriat social, un mouvement de pensée inscrit dans le capitalisme.

Autrement dit, les adjectifs « social et solidaire » sont à double tranchant, une volonté d’émancipation de transformation sociale pour certains, un secteur d’activité économique pour d’autres. Dans le premier cas on se situe dans le paradigme d’une société « acapitaliste », dans le second on est clairement dans le capitalisme, même si on imagine pouvoir le réguler.

Source : La suite de l’article en cliquant ici...


Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »