Face à la crise : une mini bourse pour mobiliser les Français à investir dans les PME


La crise économique et financière actuelle frappe davantage les PME. Or ce sont elles qui créent le plus d’emplois. Les deux plus anciennes structures boursières de conseil pour les PME, initiatrices en 1982 de l’arrivée des petites entreprises en bourse, lancent actuellement un marché d’actions de gré à gré entre particuliers pour les PME. Sans intermédiaire, ce marché est accessible par internet, et répond aux critères de protection des épargnants.

Ces structures, qui sont à l’origine de la création du Second Marché boursier décidé par Jacques DELORS, veulent rééditer ce qui a réussi dans les années 80 : mobiliser des millions de Français à investir dans les PME. Cette bourse de gré à gré, d’achats et de ventes d’actions de PME non cotées, est accessible tous les jours sur internet avec des règles déontologiques et des teneurs de marché s’inspirant des marchés boursiers organisés. Elle est suivie par le CIIB et contrôlée par l’association.

Ce projet sera présenté aux candidats à la Présidentielle 2012. Il sera également proposé à Nyse-Euronext, l’AMF, et au monde bancaire et institutionnel afin de leur permettre, s’ils le souhaitent, de l’accompagner.

La mondialisation casse nos emplois. Les épargnants, devant la débâcle des bourses, se tournent vers la thésaurisation ; ce qui risque d’accentuer la crise. Une solution de rechange existe : investir dans les PME. Ce pourrait être, pour les particuliers, à la fois d’excellentes opportunités de placements pour leurs épargne et créateur d’emplois, et être la vraie solution pour lutter contre le chômage.

Objectif : mobiliser les Français à investir dans les PME non cotées, les motiver, les protéger, les conseiller et démontrer qu’investir dans des petites entreprises comporte moins de risques qu’investir dans le CAC 40 ou l’or.

Les initiateurs de la "bourse de gré à gré " ne sont pas des inconnus :
- le CIIB le plus ancien cabinet de France de conseils aux PME pour trouver avec appel public ou privé à l’épargne, des particuliers acceptant d’investir dans des entreprises non cotées, vient d’être agréé par NYSE-Euronext en tant que "Listing sponsor"
- "Love Money pour l’Emploi", créée par un ancien syndicaliste, qui est également à l’origine du CIIB, est une association de protection des actionnaires investissant dans le non coté. Elle a la particularité d’être la seule association à détenir le label de "conseil en investissement financier (CIF) agréé par l’AMF. L’association a pour objet de protéger les intérêts des particuliers avant qu’ils investissent dans le non coté en imposant aux entreprises des règles très proches de celles de l’AMF.



Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
En savoir plus »