Charte d’activité

Publié le :
Publication dédiée :
  • Presse spécialisée

  • Un constat politique

    Les fondateurs du projet Place Publique/Cité s’inscrivent dans le mouvement de ceux qui pensent qu’il est aujourd’hui important de :
    Réhabiliter le politique - au sens de prise en compte de l’intérêt général - comme principe de construction et de développement de nos sociétés ;
    Affirmer la volonté de chaque être humain à créer, partager, échanger, à garder sa dignité, à agir sur et dans le monde qui l’entoure et à résister à toutes les formes d’oppression ;
    Promouvoir le développement de pratiques "citoyennes" (renforçant la participation des personnes aux décisions qui les concernent) et de pratiques économiques "solidaires" (échappant au diktat des marchés financiers et du court terme).

    Le rôle des médias

    Face à ces enjeux, les fondateurs du projet Place Publique/Cité estiment que les médias ont un rôle essentiel à jouer. Ils peuvent notamment :
    Promouvoir et valoriser toutes les idées, les actions et les projets susceptibles de redonner à chacun confiance en sa capacité à maîtriser sa propre vie et l’avenir de la société ; permettre l’échange des expériences et le transfert des pratiques entre tous ceux qui agissent pour une société plus solidaire et citoyenne ;
    Apporter des services concrets et des outils de travail à tous ces acteurs de terrain ;
    Fournir des clés d’analyse des mécanismes du monde et de ses évolutions (contribuant ainsi à faire le lien entre l’action locale et la réflexion globale) ;
    Ouvrir le débat et la confrontation d’idées entre les "résistants" (ceux qui refusent les logiques actuelles) et les "anticipateurs" (ceux qui s’efforcent d’inventer des solutions d’avenir) ;
    Développer une fonction d’alerte en apportant quand il le faut un point de vue impertinent sur l’actualité politique et sociale.

    La citoyenneté, vecteur de démocratie

    Ce que nous entendons par "citoyenneté", c’est la capacité donnée aux personnes de participer au plus près à l’élaboration des décisions qui les concernent, à tous les niveaux et dans tous les domaines de la vie en société (travail, école, vie culturelle, développement économique, etc.). Cette voie nous semble aujourd’hui devoir être privilégiée pour redonner de la vigueur à une démocratie qui s’essouffle parfois : à côté de sa dimension "représentative", la plus classique, la citoyenneté active tend en effet à développer les facettes "participative" et "délibérative" de la démocratie.

    La citoyenneté à l’épreuve des médias

    Développer des "médias citoyens", c’est permettre aux usagers de l’information de ne pas être que des consommateurs passifs. C’est leur donner la capacité de participer eux aussi à la production d’informations, à leur diffusion et à leur interprétation. Les médias interactifs ouvrent à cet égard des possibilités sans précédent. Internet, tout particulièrement, se prête bien à la diffusion d’une information qui n’est plus unilatérale, mais partagée. Son architecture ouverte et décentralisée facilite la mise en commun de ressources immatérielles dispersées, le partage des compétences, sans réduire pour autant la pluralité des points de vue et des propositions. Le Net a un effet d’accélération, de démultiplication, de mise en réseau, qui étend concrètement le droit d’initier, de créer et d’entreprendre.

    Notre éthique

    Place Publique entend jouer un rôle majeur dans la mise en place de cette information interactive et en réseau. Les informations que vous trouverez sur ce site ne sont donc pas issues de notre seule production : seules les parties "magazine", "base de données des initiatives" et "Observatoire citoyen" de Place Publique présentent des contenus écrits et signés, sous notre seule et entière responsabilité éditoriale. Pour le reste, si nous mettons en avant telle initiative, si nous revendiquons clairement nos choix en faveur de tel partenaire ou de telle association, cela ne signifie pas que nous partageons toujours leurs opinions, leurs principes d’action ou leurs discours : une information mise en réseau suppose d’ouvrir largement le débat et d’accueillir des opinions parfois contradictoires. La démocratie délibérative est à ce prix. Et la vocation de Place Publique est bien de s’inscrire dans ce mouvement.



    Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire...

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Se connecter
    Votre message

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

     
    A propos de ESS et société, Enjeux et débats
    ESS et Société a pris le relais de feu le site de Ressources Solidaires disparu en décembre 2017. Media social et solidaire dédié à l’économie sociale et solidaire en France et dans le monde, ESS et société permet de comprendre et de s’informer sur l’ESS au travers d’un agenda et d’une revue de presse sur l’économie sociale et solidaire L’information que vous recherchez pour comprendre et débattre sur ce (...)
    En savoir plus »