vendredi, 20 juillet 2018|
 

MyFerryLink, la Scop des ex-SeaFrance, un an de croissance

Un an après le lancement de la compagnie MyFerryLink à Calais, salariés et dirigeants de la Scop des ex-SeaFrance, qui souffle mardi sa première bougie, s’enorgueillissent d’une réussite croissante, malgré la menace d’un arrêt brutal brandie par les (...)

En savoir plus »
 

MyFerryLink, le succès des anciens SeaFrance

En savoir plus »
 

MyFerryLink affiche sa confiance malgré les incertitudes

Adossée à une société coopérative et participative, la compagnie exploite les anciens bateaux de SeaFrance. La question des surcapacités sur le trafic transmanche reste posée. Un an après la liquidation judiciaire de SeaFrance et quatre mois après son (...)

En savoir plus »
 

Les ex-salariés de SeaFrance attendent leur indemnité

L’indemnité de 25.000 euros prévue pour chacun des ex-salariés de SeaFrance employés aujourd’hui par la coopérative ouvrière "My Ferry Link" n’a pas été versée alors que le plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) arrive à échéance mercredi, a indiqué le (...)

En savoir plus »
 

Les anciens salariés de SeaFrance ont repris leur activité aujourd’hui

Adieu SeaFrance, bonjour My ferry link. Neuf mois après la liquidation judiciaire de la compagnie de ferries SeaFrance, la société coopérative et participative (Scop) des anciens salariés a repris le flambeau ce lundi. 1. C’est quoi une coopérative (...)

En savoir plus »
 

La Scop SeaFrance se jette à l’eau

Depuis six mois, à Calais, les navires de SeaFrance sont à quai. Mais l’attribution pour 65 millions d’euros des trois derniers bateaux au groupe Eurotunnel, lundi 11 juin, a rendu l’espoir aux anciens salariés de la compagnie : le Berlioz et le Rodin (...)

En savoir plus »
 

Échéance capitale pour les ex-salariés de SeaFrance et le projet de SCOP

Échéance capitale pour les ex-salariés de SeaFrance et le projet de SCOP Les porteurs de la SCOP ont appelé les salariés à se mobiliser avant l’audience du tribunal de commerce du 3avril. Le mercredi 3 avril, les offres de reprise des navires de (...)

En savoir plus »
 

Didier Cappelle : « Je vais continuer à me battre pour la SCOP »

Didier Cappelle « crois toujours à un projet avec Eurotunnel qui rachèterait les bateaux pour les louer à la SCOP. » PHOTO « LA VOIX » Didier Cappelle « crois toujours à un projet avec Eurotunnel qui rachèterait les bateaux pour les louer à la SCOP. » (...)

En savoir plus »
 

Rue de la SCOP

Rémi Roux, chef d’entreprise à Fleurance (Gers), ne sera jamais milliardaire. Il s’en remettra. Les golden-parachutes, les retraites-chapeaux et tout le toutim, il n’en a cure : "Ce n’est pas là que je situe la réussite." Ce patron abhorre "le fric (...)

En savoir plus »
 

Le Travail, doyenne des Scop parisiennes

Le projet de sauvetage de SeaFrance par le biais d’une société coopérative et participative (Scop) a attiré l’attention sur ce type de société. Reportage au cœur de la doyenne des Scop. A première vue, elle ressemble à une entreprise de peinture comme (...)

En savoir plus »
 

0 | 10

 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
Fils de nouvelles RSS
Thèmes