dimanche, 19 août 2018|
 

Prisons : un quart des détenus en France relèveraient de l’hospitalisation et non de la détention

Selon l’Observatoire international des prisons, près de 17 000 détenus en France "présentent des troubles et maladies psychiatriques". Des cas relevant de l’hospitalisation. Environ 17 000 détenus, sur près de 70 000 personnes incarcérées en France, (...)

En savoir plus »
 
 
A propos de ESS et société, Enjeux et débats
Fils de nouvelles RSS
Thèmes